Horizon Ethiopique

Publié le par groupe-espoir-isere-2011

LOGO DERNIERE VERTION jpg

Horizon éthiopique 2011 est une addition de personnalités différentes avec des
motivations similaires. C’est l’histoire d’une rencontre entre cinq jeunes et l’horizon du
Berceau de l’Humanité : L’Ethiopie.
De l’envie d’être formés, nous sommes passés à l’envie de découvrir, de partir, de
parcourir non seulement des montagnes et parois « connues », mais aussi d’aller vers une
Terre lointaine. Mais où partir ?
Nous avons envisagé différents projets et destinations, en partant de nos envies
d’ouvertures, de nouvelles lignes, de répétitions, de grandes faces. C’est ainsi qu’est né
« Horizon Ethiopique 2011 ». Une question peut se poser : pourquoi choisir l’Ethiopie,
alors que la « Mecque »des big walls se trouve plutôt aux Etats Unis, dans le Yosemite ?
Une seule réponse à cela : le désir d’Aventure avec un grand A, l’Afrique est un
continent trop souvent oublié du reste du monde et nous n’en entendons parler que
lorsqu’il y a des conflits. Pourtant, ce continent abrite des trésors, notamment des
paysages et des montagnes tout simplement grandioses ! L’Ethiopie possède une grande
part de ces trésors de la nature, et après avoir vu des photos, nous nous sommes
dits :« parfait, un endroit très peu visité, pas de topos, pas de routes, un continent et un
pays exceptionnels, c’est là que nous allons ! »

 

 

LA DESTINATION:

carte ethiopie


Notre périple nous emmènera à la découverte du Berceau de l’Humanité, en effet, l’Éthiopie est une des plus anciennes civilisations chrétiéne du monde. Son histoire tumultueuse a façonné au fil des siècles, un peuple mystique, fier de ses traditions ancestrales liées à la naissance même du christianisme. Quatre vingt langues et dialectes y sont parlés,attestant une culture aussi passionnante que diversifiée.


Seul état d'Afrique à n'avoir jamais connu la colonisation, l'Éthiopie est forte d'une grande tradition de lutte pour l'indépendance.

 

Terre natale du Descendant de la reine de Saba et du roi Salomon, dont il est le deux cent vingt-cinquième successeur, l’empereur d’Éthiopie Hailé Sélassié Ier (ou Haïla Sellassié) fut à la tête de la plus ancienne dynastie du monde. Sous le titre biblique de « Roi des rois, Seigneur des seigneurs, Lion conquérant de la tribu de Juda, Lumière du Monde », il est apparu pour les Rastas comme la révélation d'un envoyé de Jah, qui les mènerait à la libération de leurs souffrances. Ainsi, il est communément affirmé qu'Hailé Sélassié, à l'image de Jésus, était Jah incarné, Homme et Dieu.


Notre expédition nous conduira sur un immense plateau volcanique qui couvre les deux tiers du pays, à une altitude comprise entre 1800 et 3000 mètres. Il est découpé par la grande vallée du Rift et ses lacs, et abrite les montagnes du Simien, où se trouve le plus haut sommet d'Ethiopie (Ras Dachan, 4 620 m). Le nord-est du pays est recouvert par le
désert du Denakil.

 

 

Les falaises de la région du nord : un horizon éthiopien vertical

 

tof1-pat.png

 

La région de Tigray, dans le nord de l’Ethiopie peut se découper en 3 secteurs d’escalade différents. La majorité de ces secteurs ont été découverts et explorés entre 2004 et 2006.

 

Pour mettre le plus de chances de notre côté, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur un seul de ces secteurs. Cependant les deux autres n’étant pas très éloignés (une ou deux journées en voiture) elles pourront nous servir de solution de repli.

 

tiraray.png

 

 

Notre objectif principal : Les montagnes d’Adwa, entre répétitions et ouvertures…


• Répétition de « the classic » à Samayata, 600 mètres E1/10 longueurs et « h El
taking the N Buttress »(PL & SS '06) 400 mètres a Dabba Guba.

 

• Ouvertures dans les différentes faces vierges de la région

 

Cette région a été explorée en 2006 par une expédition anglaise composée entre autres de Pat Littlejohn et de Steve Sustad. L’endroit est principalement connu pour Stele Park, un groupe de monolithes, incluant le plus grand menhir de granite au monde. D’ après le rapport de leur expédition, publié dans the Alpine Journal, cette chaîne de montagnes est constituée de rochers solides : basalte, quartzites et « amazingly, marble », et le potentiel d’escalade est énorme sur de nombreuses faces non gravies (« there is still huge scope for serious adventure/trad climbing on many untouched faces »)


Quelques cartes…

carte-path.png

 

 

Notre objectif secondaire : the Tower of Tirgay, entre répétitions et ouvertures…


Ce lieu est décrit par PAT LITTLEJOHN en 2005 dans the Alpine Journal comme ressemblant au désert de l’Utah ! Cet endroit est constitué de monolithes en grès, de 100 à 200 mètres.

mekele

 

 

 

En cas de repli : Le secteur de Waseya Cracks


Ce secteur est surement le plus développé. En effet, il recense environ une quinzaine de voies d’une longueur, où bien souvent seul le relais est en place. Ce site a été dévoilé par l’association The Tigray Climbing Team qui veut promouvoir l’écotourisme dans la région.


Les voies sont sur des falaises en calcaire et mesurent entre 15 et 30 mètres de haut avec des cotations comprises entre 5B et 7A+.

 

 

 

LE PROJET : UNE EXPEDITION ORIGINALE AUX COULEURS
HUMAINES ET RESPONSABLE


Une expédition sur les traces d'une des plus vieilles civilisations chrétiennes du monde est nécessairement pleine de sens. Partir découvrir un pays considéré comme le « Berceau de l'Humanité » sans tenir compte des réalités écologiques, économiques et sociales actuelles ne nous correspond pas.

 

Grimper, ouvrir de nouvelles voies, se faire plaisir, se dépasser, nous sommes d’accord, mais plus encore si nous pouvons le faire de manière intelligente.

 

C’est pour cela que nous avons décidé de monter « une expédition responsable », même si celle-ci sera plus compliquée à organiser et nous demandera plus d'investissement financier et personnel.

 

Une expédition responsable c’est tout simplement partir découvrir de nouveaux horizons « tout en pesant la conséquence de nos actes »

 

Notre idée est simple et peut se résumer en trois points :

 

• Parrainer des jeunes éthiopiens dès que possible et ce, pendant un an minimum et
profiter de notre expédition pour créer un moment d’échange et de découverte.

 

• Compenser notre bilan carbone

 

• Action économique : nous ferons au maximum nos achats de nourriture sur place
avec des produits frais et conservables, et nous ferons appel dans la mesure du
possible, à des organisations et à des entreprises locales durant notre séjour

 

De plus…
Nous bénéficierons également de l’aide et du soutien de José Marie Bel, et de
l’ESPACE REINE DE SABA, en termes de connaissance du pays et de contacts
locaux. En effet M. Bel encadre depuis plus de 25 ans des voyages touristiques et
différentes missions dans ce pays. Il est reconnu comme étant un des grands
spécialistes de ce pays : ethnologue, botaniste et humaniste. C’est grâce à son
expérience de baroudeur et de professionnel que nous sommes déjà orientés vers
des contacts sérieux sur place concernant la logistique, les déplacements, le
guide-interprète, les agences locales…

Publié dans Horizon Etiopique 2011

Commenter cet article

LEMERLE 02/12/2013 22:52

Nous sommes en teain de regarder pour monter une virée entre girmpeur moyens (5+/6a) en Ethiopie...Avez vous des infos/topos sur les voies de ce niveau ?
Merci pour vos tuyaux
jc